Un jour je serai RRH

Un jour, je serai RRH… ou l'itinéraire d'une jeune RH pleine d'enthousiasme

 

Trouver la bonne distance

Comme vous le savez sans doute si vous suivez mes aventures de jeune RRH, j’ai désormais une stagiaire. Voilà une semaine qu’elle est arrivée, une jeune fille charmante et pleine de bonne volonté, ouf… ce n’est donc pas, a priori, une erreur de recrutement.

La question qui me taraude désormais est la suivante: comment trouver la bonne distance? Comment savoir si je suis trop intrusive ou trop effacée? Tout dépend, bien sûr, du caractère du maître de stage et du stagiaire, certains préfèrent qu’on les suive de très près tandis que d’autres recherchent l’autonomie au maximum. Moi-même, quand j’étais stagiaire et apprentie, j’appréciais d’avoir un vaste champ d’action tout en sachant que mon maître de stage était présent en cas de besoin.

Alors, la bonne solution reste le dialogue, demander régulièrement au stagiaire si cela lui convient, s’il a des questions, s’il apprécie la distance instaurée… Sauf que ce questionnement constant revient tout de même à une sorte d’intrusion!

J’ai donc fait le choix d’être peut-être trop présente pour m’assurer que ma stagiaire est bien à son aise, entendue, pas perdue, bien intégrée. Bien sûr, cela pourra évoluer au fil du stage… nous verrons bien de quoi l’avenir sera fait.

J’imagine que cette question se pose aussi aux managers dans leur globalité, sauf qu’un collaborateur sera certainement plus souvent en attente d’autonomie. Quoi que… Allez tirer des généralités sur la nature humaine! Que les RH sont une fonction passionnante!

Dans : Humeur,Mon parcours
Par AZS
Le 10 avril 2012
A 10 h 33 min
Commentaires : 0
 

Répondre

 
 

projetpro |
lcmt |
pergolamelbourne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | surendettement1rachatcredit
| hotshop0306
| upasc