Un jour je serai RRH

Un jour, je serai RRH… ou l'itinéraire d'une jeune RH pleine d'enthousiasme

 
  • Accueil
  • > Humeur
  • > Ces jeunes diplômés qui vivent sur une autre planète

Ces jeunes diplômés qui vivent sur une autre planète

Nous autres RH qui côtoyons des jeunes diplômés de grandes écoles, en particulier d’ingénieurs, nous avons souvent eu l’occasion d’ouvrir de grands yeux face aux attentes, aux préoccupations et aux revendications de bon nombre d’entre eux… au point de se demander s’ils vivent sur la même planète que nous!

Le phénomène que je vais décrire concerne les écoles d’ingénieurs et certaines universités, en revanche très peu d’écoles de commerce: en effet, les étudiants de ces formations ont souvent à leur actif plusieurs stages lors de leur scolarité qui leur permettent d’avoir un peu plus les pieds sur terre. En revanche, pour les autres, il est très clair qu’ils n’ont pas assez été confrontés à la réalité!

Tout d’abord, les attentes. Combien de jeunes diplômés arrivent la bouche en cœur en ayant pour seul discours: « je veux être chef de projet ». Chef de projet? Sans aucune expérience??? Comment prétendre diriger une équipe et mener à bien un projet lorsqu’on ne sait même ce que sont l’un et l’autre? Et comment imaginer qu’une personne de plusieurs années d’expérience  se laisse manager par un jeune piou piou plein d’arrogance sorti d’école? Un peu de bon sens! Et que dire de ces pseudo formations 3e cycle qui promettent à des étudiants plein d’espoir d’être chefs de projet à la sortie… bel argument de vente, ils doivent générer beaucoup d’argent et de désillusion.

Idem pour le fameux « conseil en stratégie ». Des étudiants de tout bord, n’ayant aucune idée de ce qu’est le conseil et de ce qu’est la stratégie, caressent pourtant cette ambition. Le saviez-vous jeunes gens? La stratégie n’est pas qu’un joli mot jeté sur le papier, cela s’étudie, il y a bon nombre de concepts à connaître. Quant au conseil, cela ne s’improvise pas. Ce n’est pas pour rien que les grands cabinets de conseil en stratégie (Bain, BCG, Mc Kinsey et j’en passe) recrutent uniquement des diplômés des cinq meilleures écoles françaises. Réfléchissez-y avant de jeter de grandes vérités sans le moindre fondement…

Autre sujet: la rémunération. Et voilà nos jeunes diplômés sans aucune expérience réelle réclamer des rémunérations astronomiques: 50K€, pourquoi pas! Mais qui blâmer, si ce n’est certaines formations qui bercent d’illusions ces jeunes prêts à tout croire tant que cela va dans leur sens?

Jeunes gens, posez-vous les vrais questions: qu’allez-vous réellement apporter à l’entreprise? Des idées neuves, de l’énergie, un nouveau regard… mais surtout un potentiel. On attend donc que vous fassiez vos preuves. Arrêtez donc de croire que tout vous est dû… vous convaincrez beaucoup plus de recruteurs!

Dans : Humeur
Par AZS
Le 13 avril 2012
A 8 h 56 min
Commentaires : 0
 

Répondre

 
 

projetpro |
lcmt |
pergolamelbourne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | surendettement1rachatcredit
| hotshop0306
| upasc