Un jour je serai RRH

Un jour, je serai RRH… ou l'itinéraire d'une jeune RH pleine d'enthousiasme

 

Savoir gérer un process de recrutement

Quand on fait du recrutement, on tombe parfois de haut! Bon nombre de candidats ne savent absolument pas gérer un processus de recrutement. Timidité, naïveté, maladresse, impolitesse, manque de recul… je ne sais pas exactement ce qui justifie les comportements que l’on peut observer, mais ce que je peux dire c’est qu’ils sont impardonnables.

Il n’est pourtant pas difficile de bien gérer un process de recrutement. Quelques règles à garder en tête à appliquer:

  1. On répond à tous les recruteurs qui nous contactent. Ils sont parfois très nombreux, je sais… mais un mail de deux lignes pour dire « je vous remercie mais je ne suis pas intéressé » ne vous prendra pas beaucoup de temps et sera très apprécié. En plus, devant cette réponse, le recruteur classera votre dossier et ne vous harcèlera pas dans l’attente d’une réponse… en bref, vous vous rendez service.
  2. Quand un entretien est fixé, on s’y rend bien sûr. Si on a un empêchement ou si on change d’avis, on prévient le recruteur. Vous n’imaginez pas le nombre de candidats qui ne viennent jamais et font les morts! Ils sont bien souvent blacklistés…
  3. On tient les recruteurs au courant de l’évolution de sa recherche: typiquement, si on signe un contrat ailleurs, on le dit à tout le monde. Ça fait gagner du temps!
  4. On tient ses délais: si on vous a demandé de rappeler à une date fixe, vous le faites… et n’aillez pas peur du téléphone, le recruteur ne va pas vous manger.
  5. On est transparent et honnête: par exemple, si on signe un contrat dans une entreprise, on arrête ses recherches… rien de pire qu’un candidat qui signe et qui se désiste quelques jours après parce qu’il a signé ailleurs! Il est grillé définitivement. Il ne faut pas avoir peur de dire à un recruteur: laissez moi quelques jours, j’attends une autre réponse, etc. Sauf s’il est stupide, le recruteur comprendra et vous laissera un délai… raisonnable, pas de trois mois bien sûr.
  6. On gère son temps: on sait que les processus de recrutement dans les grandes sociétés ou dans certains types de structure (cabinets de conseil ou d’audit par exemple), les process de recrutement sont très longs car il y a de nombreuses étapes (entretiens, études de cas, mises en situation…). Si vous briguez ce type de poste et aussi d’autres dont les process de recrutement sont réputés plus rapides (dans des SSII, des petites sociétés, etc.), échelonnez vos candidatures: l’objectif est d’obtenir toutes les réponses à peu près au même moment. N’hésitez pas à en parler aux recruteurs pour accélérer ou freiner certains process.
  7. On ne cède pas à la pression: certains recruteurs profitent de la faiblesse des candidats et leur mettent le couteau sous la gorge (« il me faut une réponse ce soir sinon la proposition ne tient plus »). Il ne faut jamais céder, cela cache de bien vilaines choses… pour ma part, je n’intègrerai jamais une société ayant recours à de tels chantages, c’est trop louche.

En suivant ces règles, vous multiplierez vos chances de voir vos processus de recrutement aboutir et vous garderez de bonnes relations avec les recruteurs. Cela pourra toujours vous servir par la suite!

Dans : Conseil de RH à l'usage de tous
Par AZS
Le 17 avril 2012
A 9 h 08 min
Commentaires : 0
 

Répondre

 
 

projetpro |
lcmt |
pergolamelbourne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | surendettement1rachatcredit
| hotshop0306
| upasc