Un jour je serai RRH

Un jour, je serai RRH… ou l'itinéraire d'une jeune RH pleine d'enthousiasme

 

Comment trier des CV?

Vous le savez si vous me lisez régulièrement (merci pour votre fidélité!), j’essaie de faire mon travail correctement, voire plus. J’ai même une très haute opinion de mon métier de RH et je souhaite le modifier en profondeur pour qu’il apporte un maximum aux salariés. Pourtant, sans le vouloir, nous tombons rapidement dans les travers de nos collègues…

Prenons un exemple. J’ai besoin de recruter un stagiaire en communication. Je passe tout naturellement une annonce pour trouver quelques candidats qui me conviennent. Je reçois en quelques jours plus de 100 candidatures! Comment les trier? Je suis quelqu’un d’ouvert d’esprit et qui n’aime pas les carcans, donc je décide de ne sélectionner ni sur la renommée d’une formation, ni sur les expériences ultérieures: comment en effet reprocher à un étudiant de ne pas avoir d’expérience préalable dans la même fonction? Il faut bien se lancer un jour! Pour ce stage en communication, très facile: les qualités rédactionnelles étant primordiales, j’ai écarté les trois quarts des candidatures en lisant les mails d’accompagnement et les lettres de motivation. Une faute d’orthographe, de syntaxe? Un style alambiqué? Désolée, ce sont des qualités essentielles dans la communication: rigueur et relecture. Donc, j’écarte les candidatures. Ensuite, l’aspect visuel du CV: on va demander au stagiaire de préparer des plaquettes, des documents divers qui doivent être esthétiques et bien présentés. Pas besoin de beaucoup de formation pour aligner des paragraphes sur un CV! Ce n’est pas le cas? Candidature écartée. Avec cette méthode, je suis passée de 100 à 6 candidatures seulement, tous les candidats ont été invités à des entretiens. Tri de CV facile.

Mais dans d’autres cas? Je me souviens par exemple il y a quelques temps, dans une autre entreprise, avoir eu à recruter un juriste. Il est vrai que le nom de la société faisait rêver et que le marché de l’emploi juridique n’est pas facile pour les candidats… quoi qu’il en soit, j’ai reçu 700 candidatures en 3 jours. Comment les trier? Sans injustice? Tout simplement impossible! Épaulée par le directeur juridique et sur ses conseils (j’étais encore débutante dans le métier), j’ai été amenée à ne garder que des personnes ayant un double diplôme (deux Masters ou un Master et un LLM – formation juridique anglo-saxonne – ou un Master et une école de commerce…). Pourquoi cela? Pas d’explication. Il fallait faire un tri et trouver des critères car vous comprenez bien qu’on ne peut pas recevoir 700 personnes en entretien. Ce premier filtre, pour injuste qu’il soit, n’a pas été suffisant car il restait, de mémoire, 36 candidatures. Nous en avons été réduits à sélectionner des jeunes diplômés (car c’était un poste de junior) ayant déjà un an d’expérience. Injuste! Il est si difficile de trouver un emploi qu’on finit par pousser les jeunes diplômés à accepter des stages pour se faire de l’expérience! Mais même avec ce critère incroyable, il me restait 12 CV… Pour n’en avoir plus que 8, nous avons sélectionné des personnes ayant une expérience dans le même secteur ou dans des cabinets d’avocats, ainsi que des personnes parlant anglais couramment uniquement (c’est-à-dire des doubles nationalités, ou des personnes ayant vécu, étudié ou effectué des stages dans un pays anglo-saxon). Je me souviens de mon malaise lors de ce tri. Surtout lorsque certains candidats déçus m’appelaient pour m’expliquer que leur CV correspondait à notre recherche, ce qui était vrai. J’étais tombée de fait dans le piège des critères arbitraires que je déteste. Mais comment faire? Quand la notoriété de la société ou la saturation d’un marché engendre trop de candidatures, comment s’en sortir? En faisait appel à un cabinet de recrutement? Ne nous leurrons pas, confrontés au même problème ils mettront en place le même type de filtre.

Ainsi, lorsqu’une personne qui m’est très proche critiquait les recruteurs car ils écartaient son CV en raison d’une école d’ingénieurs pas assez reconnue, je ne pouvais que lui expliquer que c’était sûrement pour se simplifier la vie… Le recruteur ne peut pas toujours sélectionner autrement les CV.

C’est pour cette raison que je préfère recruter des postes pour les lesquelles les compétences « techniques » sont primordiales et visibles dès le CV: des informaticiens qui doivent maîtriser tels langages ou telles technos, des chargés de communication… Cela permet de se focaliser uniquement sur les compétences, et non sur d’autres critères injustes… mais malheureusement incontournables dans les tris de CV.

Je ne me plains pas complètement du système, étant issue d’une très bonne formation, ces fameux filtres m’ont bien souvent aidée à décrocher des entretiens. Mais je préfèrerais être repérée grâce à mes compétences et mon potentiel, ce qui est impossible sur CV pour une fonction RH. Les tests (pas forcément QCM, mais les assessment centers par exemple) sont intéressants dans ce sens, mais soyons réalistes, on ne peut les faire passer à 700 candidats pour un seul poste.

Comment faire? Je n’ai pas la réponse.

Dans : Humeur
Par AZS
Le 7 septembre 2012
A 14 h 02 min
Commentaires : 0
 

Répondre

 
 

projetpro |
lcmt |
pergolamelbourne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | surendettement1rachatcredit
| hotshop0306
| upasc