Un jour je serai RRH

Un jour, je serai RRH… ou l'itinéraire d'une jeune RH pleine d'enthousiasme

 

La (fameuse) prime de vacances

Ah, cette prime de vacances… Beaucoup ignorent son existence. Ceux qui la connaissent n’y comprennent rien, ce qui est normal vu la complexité de la chose! Petit focus sur cette particularité française.

Tout d’abord, sachez que la prime de vacances est un droit pour les salariés à condition qu’elle figure dans les conventions collectives dont ils dépendent. Allez vérifier…

Pour bien comprendre, il faut parler un peu de comptabilité (et oui, les RH et la compta…). Tous les mois, les salariés acquièrent des droits à des congés payés. Techniquement, en comptabilité, on va affecter la somme que représentent ces jours dans un compte particulier. Lorsque le salarié part en congés, on le paie en prenant de l’argent affecté dans le compte « congés ». Cela apparaît parfois sur les fiches de paie et c’est source de questions innombrables de la part des salariés…

La prime de vacances se réfléchit en général à l’échelle de l’entreprise. Elle s’élève généralement à un taux variant de 10% à 30% des indemnités de congés payés de la totalité de l’entreprise (et donc de toutes les sommes versées dans le compte « congés »). Plusieurs modes de calcul peuvent être utilisés, des conditions d’ancienneté peuvent aussi entrer en compte.

L’employeur peut verser cette prime à n’importe quel moment de l’année, même si généralement elle est versée entre juin et septembre, autour des congés d’été en somme.

A noter que toute prime exceptionnelle versée dans l’année peut remplacer cette prime de vacances (si toutefois la convention collective le prévoit).

Pour se simplifier la vie, certains employeurs indiquent  dans leur contrat de travail que le salarié sera rémunéré …€, incluant la prime de vacances. Ils s’épargnent ainsi de savants calculs, mais les tribunaux n’aiment pas bien cela…

 

A retenir: la prime de vacances est à considérer comme une bonne surprise, on est content quand on la touche. A titre d’exemple, cette année, dans mon entreprise, elle représente pour chaque salarié concerné 10% d’un mois de salaire. Après, faites confiance à votre gestionnaire paie ou à votre cabinet comptable pour le montant…

Dans : Conseil de RH à l'usage de tous
Par AZS
Le 17 septembre 2012
A 8 h 36 min
Commentaires : 0
 

Répondre

 
 

projetpro |
lcmt |
pergolamelbourne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | surendettement1rachatcredit
| hotshop0306
| upasc