Un jour je serai RRH

Un jour, je serai RRH… ou l'itinéraire d'une jeune RH pleine d'enthousiasme

 

Incohérence

Je me félicitais l’autre jour de voir les administrations se mettre au numérique. En effet, je devais envoyer une demande de prise en charge pour la formation d’une de mes salariées à mon OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé)…

Bref, je remplis mon dossier en ligne, sur le site de l’OPCA. Simple! Rapide! On peut même joindre des documents (je m’attendais à ce qu’ils me demandent de les envoyer par courrier…). La modernité débarque dans les administrations!

Et puis j’ai attendu… une semaine… deux semaines… trois semaines… Bon, je ne suis pas trop naïve et je ne m’attendais pas à ce qu’internet rende les employés plus rapides. Mais ce matin, le coup de grâce: je reçois un courrier PAPIER. Ils me confirment avoir reçu ma demande (ouf! un être humain gère donc les dossiers internet, ils ne sont pas perdus…). Mais il manque une pièce (ne pouvaient-ils pas m’en informer par mail ou, au pire, sur leur plateforme?). Et je dois la leur envoyer dans les 8 jours calendaires (en gras et souligné, s’il vous plaît) avec une copie du courrier; faute de quoi le dossier sera clôturé. Fin de la gestion informatique.

Je ne comprends vraiment pas pourquoi une partie est informatisée et l’autre non. J’imagine alors qu’ils ont imprimé l’ensemble du dossier, et peut-être même en plusieurs exemplaires!!! Mais à quoi ça sert??? Les OPCA ont vraiment du mal à sortir de la préhistoire.

Dans : Humeur
Par AZS
Le 16 novembre 2012
A 13 h 57 min
Commentaires : 0
 

Répondre

 
 

projetpro |
lcmt |
pergolamelbourne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | surendettement1rachatcredit
| hotshop0306
| upasc