Un jour je serai RRH

Un jour, je serai RRH… ou l'itinéraire d'une jeune RH pleine d'enthousiasme

 

La DOETH, au secours!

Comme tous les DRH, je viens de recevoir un courrier d’une épaisseur indescriptible: la DOETH, Déclaration Obligatoire d’Emploi des Travailleurs Handicapés.

J’ai déjà évoqué les difficultés que pouvaient rencontrer les petites entreprises pour remplir les obligations légales en matière d’emploi de personnes handicapées. Mais je n’avais pas pensé à une autre difficulté, et non la moindre: remplir cette fameuse DOETH!

Imaginez-vous: un document de 4 pages, type déclaration d’impôts, accompagné de 4 documents de 4 pages également, pour détailler l’emploi de personnes handicapées, les stages proposées à des personnes atteintes de handicap, le recours à des établissements spécialisés, que sais-je encore…

Le tout, comme sait si bien le faire l’administration, avec des renvois simplissimes (du type: si vous répondez non à 4 et 9, alors répondez à 14, 19 et 24 et rendez-vous au milieu de la page 9 alinéa 4…), des notes écrites si petit qu’une bonne acuité visuelle n’est pas toujours suffisante, des intitulés pas toujours très parlants…

Néanmoins, nous sommes en 2013, il est tout de même possible d’avoir recours à une plateforme informatique… oui, mais uniquement si vous avez vos identifiants présents sur la déclaration de l’année précédente. Impossible donc de s’en servir pour la première année, alors que ce serait le meilleur moment pour éviter de ses noyer dans ce fatras!

Avec tout ça, je pense qu’il est quasi impossible de renseigner correctement ces documents la première année. Quelle complication! Ne pourrait-on pas simplifier?

Par exemple, quand on fait appel à un sous-traitant issu du milieu protégé ou adapté, celui-ci nous donne une facture qui détaille les tarifs et le fameux nombre d’unités bénéficiaires. Ces données doivent ensuite être compilées pour apparaître sur la DOETH. Ne serait-il pas plus facile pour tout le monde que ces sous-traitants renseignent en direct une plateforme avec leurs prestations et le numéro de SIRET du client? Faite en temps réel, cette déclaration ne pourra pas être oubliée dans un fond de tiroir (contrairement aux nombreuses factures de sous-traitance si on a l’habitude d’y avoir recours…), les calculs seraient justes et précis, et la déclaration pourrait être pré remplie sans risque d’erreur, comme les impôts sur le revenu.

De même, quand on embauche un travailleur handicapé, on pourrait le signaler lors de la DUE. Et quand la personne acquiert ce statut pendant son activité au sein de l’entreprise, on pourrait le déclarer directement à l’Agefiph qui génèrerait la déclaration pré remplie en compilant l’ensemble des informations.

Il me semble qu’il serait bien plus simple de récupérer les informations à la source et au fil de l’eau plutôt qu’au terme de l’année, alors que le mois de janvier est déjà bien soutenu avec des déclarations dans tous les sens. Mais ne rêvons pas, l’optimisation n’est pas pour demain…

Dans : Humeur
Par AZS
Le 15 janvier 2013
A 10 h 32 min
Commentaires : 2
 

2 Commentaires

  1.  
    Ugue
    Ugue écrit:

    Bonjour,

    Pouvez vous repondre a ma question:
    Je travaille dans un restaurant dans lequel un DP vient de démissionner (08/2013) et l’autre et en congé parental jusqu’en février 2014.
    Les prochaines élections douvent avoir lieu en juin 2014.
    Comment gère ton cette période ou il n’y a pas de DP ?
    Merci de votre retour.
    Cdt
    Ugue

    •  
      AZS
      AZS écrit:

      Bonjour,

      En théorie, l’entreprise doit organiser une nouvelle élection pour faire face à ce sous-effectif, à moins que des DP suppléant puissent prendre le relai.

      Bon courage

Répondre AZS Annuler la réponse.

 
 

projetpro |
lcmt |
pergolamelbourne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | surendettement1rachatcredit
| hotshop0306
| upasc