Un jour je serai RRH

Un jour, je serai RRH… ou l'itinéraire d'une jeune RH pleine d'enthousiasme

 

Chercher du travail en 2014, le parcours du combattant

J’ai beau aimer mon travail et y être attachée, pour plusieurs raisons que je ne détaillerai pas, je me suis mise en recherche d’un nouveau poste.

On a coutume de dire que chercher du travail, c’est un travail en soi. Ce qui est sûr, c’est que c’est extrêmement chronophage. Lorsque les nouvelles technologies se sont développées, tout le monde saluait le gain de temps dans les recherches d’emploi. Il est vrai qu’avant, il fallait traquer les offres (à l’ANPE, dans les journaux et les magazines divers), rédiger sa lettre de motivation à la main, envoyer les candidatures par courrier, attendre frénétiquement le soir chez soi un appel sur sa ligne fixe ou un courrier demandant un appel de notre part, etc. Bref, il n’était pas très motivant de chercher du travail, on le faisait donc peu. L’arrivée d’internet, des téléphones portables, des réseaux sociaux a complètement modifié cette démarche et l’a rendue plus courante, banalisée.

Cependant, il y a un revers à la médaille: la recherche d’emploi est devenue très éparpillée. Il faut penser:

  • aux CVthèques classiques: mettre son CV sur le site de l’Apec pour les cadres, de Monster, Cadremploi, etc., des sites spécifiques également selon son métier (Les Jeudis pour l’informatique par exemple)
  • créer des alertes pour recevoir automatiques les offres de ces sites, quand cela est possible
  • avoir mis son profil à jour sur les réseaux sociaux professionnels, comme Viadeo et LinkedIn
  • avoir un CV en ligne très fourni, comme sur Doyoubuzz
  • utiliser les plateformes des Alumni de son école ou de son université si c’est possible
  • envoyer son CV aux cabinets de recrutement et aux chasseurs de tête
  • contacter les personnes de son réseau (de Viadeo et LinkedIn, de son école, etc.)
  • visiter les sites des grandes entreprises qui bien souvent omettent de diffuser plus loin leurs annonces…

Ce qui signifie: remplir cent fois les mêmes formulaires, effectuer cent fois les mêmes démarches, changer dix fois le format de son CV pour qu’il corresponde aux attentes de chacun, rédiger des dizaines de lettre de motivation plus ou moins inspirées…

Et le tout, et c’est le pire, pour ne recevoir que très peu de réponses, car l’informatisation a aussi permis d’inventer le fameux mail: « si vous n’avez pas de nouvelle de notre part sous trois semaines… ».

Fastidieux!

Dans : Conseil de RH à l'usage de tous,Humeur
Par AZS
Le 20 janvier 2014
A 15 h 50 min
Commentaires : 0
 

Répondre

 
 

projetpro |
lcmt |
pergolamelbourne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | surendettement1rachatcredit
| hotshop0306
| upasc