Un jour je serai RRH

Un jour, je serai RRH… ou l'itinéraire d'une jeune RH pleine d'enthousiasme

 

Soigner les pages carrière de son site corporate

Le premier réflexe de la personne en process de recrutement, c’est bien évidemment d’aller consulter le site web de l’entreprise concernée. Il ne faut donc pas négliger ce média qui peut jouer un rôle déterminant dans la sympathie que le candidat porte à l’entreprise, et donc dans sa décision finale.

Créer un site web, ce n’est pas facile: cela nécessite de prendre des décisions qui sont lourdes de sens pour l’image de l’entreprise tout comme pour l’image employeur. Site sobre ou coloré, statique ou dynamique, avec quelques fonctionnalités ou non, concis ou détaillé, fun ou sérieux… Il y en a pour tous les goûts, bien sûr. Et pour tous les budgets!

Mais concentrons nous sur la question des pages carrières. Il y a en premier lieu une question essentielle à se poser: doit-on intégrer des pages carrière à son site web, ou vaut-il mieux créer un site web spécifique orienté RH et recrutement? Il n’y a bien sûr pas de réponse unique à cette question, cela va dépendre de plusieurs facteurs. Mais si la mode est aux sites web indépendants, c’est parce qu’ils offrent plusieurs avantages indéniables:

  • possibilité de se détacher du design et du ton du site web officiel pour créer une identité visuelle particulière
  • plus grandes flexibilité dans la gestion de ces pages pour les équipes RH et recrutement qui se détachent ainsi de la validation des services communication
  • facilité de navigation sur un site moins dense
  • possibilité d’enrichir le contenu de ces pages sans empiéter sur les autres contenus du site corporate
  • possibilité de mettre en avant les événements recrutement ou RH (participation à des salons de recrutement par exemple) sans que cela cannibalise les autres informations de l’entreprise

Ce qui explique le succès de cette solution! Mais il ne faut pas négliger non plus les inconvénients potentiels:

  • une identité visuelle très différente de l’identité de la société peut brouiller l’image générale de l’entreprise
  • la multiplicité des sites web d’une entreprise peut perdre l’internaute dans sa navigation
  • attention à bien maintenir ces sites web… la communication n’étant pas forcément le point fort de tous les RH, le site carrière indépendant peut être vite laissé à l’abandon si on n’y prend pas garde

Autre solution: « héberger » son site carrière ailleurs, par exemple sur les réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn, qui proposent cette solution: il s’agit de mettre en place un véritable site carrière complet, avec offres d’emploi, vidéos, textes… mais sur le réseau LinkedIn. Il est également possible de créer une page Facebook faisant office de site carrière, très interactif donc et facile d’utilisation. Ce ne sont que des exemples, de nombreux jobboards proposent ce type de solution. Plusieurs avantages bien sûr:

  • la facilité d’utilisation, ces supports proposant des solutions clés en main qu’il suffit de modifier sans avoir besoin de compétences techniques ou de communication spécifiques
  • les « services » associés: accès aux profils pour LinkedIn, image jeune et accessible pour Facebook, etc.
  • l’entreprise va chercher les candidats directement là où ils sont, sur les réseaux sociaux, ce n’est plus au candidat d’aller chercher l’entreprise. Le rapport de force étant inversé, le candidat se sent flatté et a un a priori positif sur l’entreprise

Mais rien n’est jamais complètement rose:

  • détacher complètement le site carrière du site traditionnel le rend moins accessible à la navigation
  • certaines personnes restent allergiques aux réseaux sociaux et sont par là-même écartées de fait
  • malgré le grand nombre de possibilités offertes par ces supports, l’entreprise reste dans un carcan et n’a pas la souplesse qu’elle pourrait avoir si elle développait son propre site web

A vous de choisir la solution qui vous semble la plus adaptée à votre situation!

Une fois ce premier choix effectué, il faut décider du contenu. Les possibilités sont quasi infinies!

  • présentation corporate de l’entreprise
  • interview (écrites, orales, vidéo) de salariés, managers, dirigeants…
  • valeurs de la société
  • offres d’emploi, présentées de mille façons différentes
  • formulaire de candidature ou simple adresse mail
  • animations ludiques

La mode du moment est de réduire les textes à leur strict minimum pour rendre la relation rapide et efficace. Au détriment bien sûr de l’information, ce qui a tendance à rendre le marché du travail très lisse et les entreprises peu différentes les unes des autres… A vous de trancher.

Autre mode, les sites carrière qui ont recours au tutoiement… Je vous laisse juger, je trouve cela pour ma part très infantilisant.

Quoi qu’il en soit et quelles que soient les solutions retenues, il me semble important d’insister sur la criticité des sites carrière. Il m’est déjà arrivé d’écarter une entreprise après avoir relevé trois fautes d’orthographe sur ces pages, signe pour moi d’un évident manque de sérieux. Il ne faut pas négliger la veille concurrentielle pour se rendre compte de ce que font les autres sociétés du secteur et, bien sûr… se différencier!

 

 

 

Dans : Comment faire concrètement? A destination des RH
Par AZS
Le 14 février 2014
A 13 h 11 min
Commentaires : 0
 

Répondre

 
 

projetpro |
lcmt |
pergolamelbourne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | surendettement1rachatcredit
| hotshop0306
| upasc