Un jour je serai RRH

Un jour, je serai RRH… ou l'itinéraire d'une jeune RH pleine d'enthousiasme

 

Ceux qui ne travaillent pas comme nous

Avec l’augmentation de la taille de ma société (on recrute, on recrute… ça marche bien!), je n’arrive plus à tout mener de front: les RH et le recrutement. Ainsi, nous avons décidé d’étoffer l’équipe en embauchant une personne dédiée au recrutement.

Bien sûr, je suis responsable de sa montée en compétence sur ce volet, qu’elle maîtrise déjà assez bien dans la mesure où elle a déjà un peu d’expérience.

Mais qu’il est troublant de voir une personne qui ne travaille pas comme moi! J’ai mis du temps à mettre en place des process qui ont prouvé leur efficacité, à sélectionner et roder les outils adéquats, à tester pas mal de chose… La façon que j’ai de travailler fonctionne, les résultats sont là. Mais, bien sûr, un nouvel arrivant remodèle toujours un poste à son image. Cela a un côté très frustrant: en effet, des éléments que je trouve déterminants et que je n’omettais jamais tombent bien rapidement dans l’oubli…

Mais comment faire? Cette personne doit faire ses preuves, et seuls les résultats comptent… Il faut se faire à l’idée qu’il y a toujours plusieurs façons de travailler, et que la nôtre n’est pas forcément la meilleure… Il faut accepter ceux qui ne travaillent pas comme nous. Comme c’est difficile!

Dans : Humeur,Mon parcours
Par AZS
Le 26 septembre 2013
A 14 h 15 min
Commentaires :1
 
 

… I’m back

Que de longs mois de silence!

Merci à tous ceux qui se sont inquiétés. Allez, je vous laisse deviner la raison de cette pause et je reviens pour de nouvelles aventures. Que vivent les RH!

Dans : Mon parcours
Par AZS
Le 10 septembre 2013
A 13 h 12 min
Commentaires : 0
 
 

Et parfois, on a des bonnes surprises!

Parce que le métier de RH réserve parfois de bonnes surprises qui font plaisir… En plus, ces derniers temps je suis un peu abonnée.

J’ai trouvé mes deux stagiaires, ils ont tous les deux accepté ma proposition de stage, youpi!

Un candidat contacté il a deux semaines qui ne m’avait jamais répondu m’a appelée ce matin en s’excusant, et hop! un entretien prévu.

Une soirée interne qui s’est transformée en franche réussite, avec beaucoup de présents, des invités, de franches rigolades…

Et j’en passe… c’est dans ces moments-là que je me souviens pourquoi j’ai choisi les Ressources Humaines, ça remet en forme pour plusieurs semaines.

Bon week-end à tous!

Dans : Humeur,Mon parcours
Par AZS
Le 9 novembre 2012
A 14 h 13 min
Commentaires : 0
 
 

Je pars en vacances… à bientôt!

Et oui, même les RH peuvent partir en vacances ;)

Dans : Mon parcours
Par AZS
Le 2 juillet 2012
A 14 h 27 min
Commentaires : 0
 
 

Le sésame de la fonction de RRH

Lorsque j’étais étudiante, je l’ai déjà écrit, je souhaitais devenir RRH, à plus ou moins long terme. Pour moi, la fonction RH était composée de différentes briques (recrutement, formation, relations sociales, paie, etc.), je voulait en approfondir un maximum pour devenir finalement RRH. Ou alors passer d’abord par la case de RRH pour déterminer si c’était ce poste qui était fait pour moi ou, au contraire, un poste de spécialiste dans l’une des briques citées.

Et puis, je commencé par un poste de chargée de recrutement. Au fond, c’était presque une erreur, car il est en fait très difficile après de quitter ce métier. J’ai eu beaucoup de mal à intéresser les recruteurs pour un poste autre que le recrutement. Certes, j’étais conviée à des entretiens mais toujours pour des postes de chargée ou de responsable recrutement, voire de consultant en cabinet de chasse de têtes. Si je n’ai rien contre ces fonctions, je souhaitais néanmoins m’en éloigner, et cela n’a pas été facile. Je remercie vivement ma société qui m’a donné la chance de prouver que je pouvais être une véritable RRH.

Une de mes anciennes collègues partage mon parcours: diplômée d’une école de commerce très en vue, première expérience en recrutement (dans la même société que moi), puis RRH dans une entreprise très similaire à la mienne. Et là, surprise! Après deux années d’expérience, elle a souhaité changé de postes et les portes se sont ouvertes d’elles-mêmes, dans divers secteurs d’activité! En fin de compte, avoir le tampon « RRH » sur son CV est un véritable sésame qui change radicalement la valeur du candidat sur le marché de l’emploi (bien sûr, il ne faut pas oublier que dans ce cas le poste de RRH est couplé à un très beau diplôme, ce qui ne gâche rien). Comme quoi, cela me rassure et me conforte dans l’impression que j’avais: le plus difficile est d’accéder à cette fonction clé. La suite des événements est bien plus simple!

Alors, que je le conseille toujours aux étudiants en RH: visez des stages et un premier poste généraliste dans la mesure du possible, même si la société est peu connue et de petite taille, cela sera un tremplin. L’autre possibilité est de rentrer dans une des briques dans un très grand groupe et de compter sur la mobilité interne, cela fonctionne également. Mais, commencer par un poste de spécialiste dans une entreprise de taille moyenne et à la notoriété limitée, c’est en quelque sorte se tirer une balle dans le pied…

Dans : Humeur,Mon parcours
Par AZS
Le 8 juin 2012
A 9 h 07 min
Commentaires : 0
 
123
 
 

projetpro |
lcmt |
pergolamelbourne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | surendettement1rachatcredit
| hotshop0306
| upasc