Un jour je serai RRH

Un jour, je serai RRH… ou l'itinéraire d'une jeune RH pleine d'enthousiasme

 

Plus de 10 salariés: élection des Délégués du Personnel

Ce chantier m’attendait à mon arrivé, ma direction m’en avait parlé depuis le départ: passé la barre des 10 salariés, l’entreprise doit organiser des élections des Délégués du Personnel.

Pour le coup, il s’agit d’un dossier technique, d’un point de vue RH et juridique. Merci mon ami code du travail de m’avoir guidée… Je vous invite donc à vous reporter au code et aux divers sites web pouvant vous aider, à commencer par http://www.service-public.fr/, trop souvent négligé et pourtant si complet.

Tant que votre entreprise ne dépasse pas la barre fatidique des 50 collaborateurs (passé ce seuil, il y a énormément d’obligations légales!), vos Délégués du Personnel endossent 3 responsabilités: celles de Délégués du Personnel, celles de Comité d’Entreprise et celles de CHSCT.

Pour faire simple:

- les Délégués du Personnel sont en quelque sorte les avocats des salariés. Leur rôle principal est de remonter les questions et revendications des salariés et également de les représenter en cas de besoin lors de certains entretiens.

- le Comité d’Entreprise a deux rôles: organiser une partie des loisirs des salariés via un budget alloué spécifique et valider un grand nombre de décisions de la société (validation du bilan, de grandes orientations…).

- le Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail s’occupe de ce que son nom évoque.

L’organisation des élections pourrait être simple mais c’est loin d’être le cas: il y a deux tours si le quorum n’est pas atteint, les syndicats doivent présenter des listes… bref, prenez vraiment le temps de bien tout décortiquer, ce n’est pas évident.

En outre, à l’issue du scrutin, un procès verbal doit être envoyé à diverses administrations. Il s’agit d’un formulaire Cerfa et, croyez-en mon expérience, s’il n’est pas très exactement rempli, vous aurez à le refaire…

De plus, le nombre de DP est proportionnel au nombre de salariés: 1 DP et 1 suppléant jusqu’à 24 salariés, 2 et 2 à partir de 25… donc, une fois la barre des 25 dépassée, n’oubliez pas d’organiser de nouvelles élections! A noter: les DP sont élus pour 4 ans.

Dans : Comment faire concrètement? A destination des RH
Par AZS
Le 7 mars 2012
A 11 h 53 min
Commentaires : 0
 
 

Règlement intérieur pour les entreprises de plus de 20 salariés

Si votre entreprise vient de passer la barre des 20 salariés, vous êtes tenus de mettre en place un règlement intérieur.

Pas de panique sur les délais, l’administration compétente est compréhensive, vous n’êtes pas à un jour près mais ne faites pas trop traîner, c’est non seulement obligatoire mais également plein de vertus!

Je me faisais une montagne du règlement intérieur alors que, somme toute, il s’agit d’un des chantiers les plus simple pour un RH. En effet, on ne peut pas réinventer la roue: les règlements intérieurs sont extrêmement figés dans leur forme et leur contenu, on ne peut vraiment pas écrire ce qu’on veut. De nombreux exemples sont disponibles dans les livres et sur internet. Je vous laisse aller voir, ce n’est pas très compliqué! En revanche, l’avis d’un avocat ou d’un juriste pour valider le tout n’est pas de trop, histoire d’éviter les problèmes à l’avenir… c’est tout de même un document essentiel.

Une fois rédigé, le règlement intérieur doit être envoyé à l’inspection du travail et au secrétariat des prud’hommes. Enfin, il doit être affiché dans l’entreprise et visible par tous.

Dans : Comment faire concrètement? A destination des RH
Par AZS
Le 6 mars 2012
A 10 h 49 min
Commentaires : 0
 
 

Obligatoire pour toutes les entreprises: la médecine du travail

Mon propos n’est pas d’expliquer techniquement comment fonctionne la médecine du travail, son importance et ses rouages… Trop souvent négligée, la médecine du travail est noble et doit être respectée!

Jeune RRH, vous prenez les rênes de votre entreprise: il vous faut obligatoirement mettre en place une médecine du travail. Il n’y a pas de nombre de collaborateurs minimum, attelez-vous y dès maintenant.

Pour ce faire, il vous faut prospecter dans votre zone géographique (département ou certains arrondissements de Paris) les organismes de médecine du travail compétents. Attention, certains organismes sont spécialisés pour certains types de métier. Prenez contact avec eux, ce sont des associations qui pratiquent toutes des tarifs plus ou moins équivalents (ne passez pas des heures à les comparer, je l’ai fait pour un bénéfice plus que minime). En revanche, certains proposent des services supplémentaires, comme de la sensibilisation sur certains sujets, à voir en fonction de l’activité de votre entreprise et de votre sensibilité.

Une fois le contrat conclu, il vous faudra simplement penser à envoyer vos collaborateurs aux visites obligatoires: à l’embauche, tous les deux ans, suite à un arrêt maladie long ou à un congé maternité, etc. Les organismes vont aideront.

J’insiste sur la médecine du travail, je suis persuadée de son importance: un bon médecin du travail pourra vous remonter les risques psychosociaux que vous pourriez ne pas voir et aiguillera vos collaborateurs vers des spécialistes en cas de besoin.

Dans : Comment faire concrètement? A destination des RH
Par AZS
Le 5 mars 2012
A 9 h 33 min
Commentaires : 0
 
1234
 
 

projetpro |
lcmt |
pergolamelbourne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | surendettement1rachatcredit
| hotshop0306
| upasc